L’apprentissage de la Langue des Signes Française

L’apprentissage de la Langue des Signes Française


La Langue des Signes Française est une langue visuelle et gestuelle utilisée par les sourds et les malentendants pour dialoguer. Ce moyen de communication est utilisé par plusieurs centaines de milliers de personnes en France. La LSF est une langue vivante basée sur l’utilisation de ses mains, de son regard et de l’espace. Cette formation permet une première approche et une connaissance de la langue des signes dans le but de s’exprimer clairement et simplement pour pouvoir se faire comprendre et ainsi comprendre le besoin de la personne prise en charge. Cette approche du professionnel permettra de rassurer une personne sourde ou malentendante, lors de l’exercice de son activité professionnelle, mais également de lui apporter un soutien pratique et moral.

OBJECTIFS

S’exprimer par des signes avec des phrases simples et adaptées à son activité professionnelle.
Savoir communiquer, orienter et rassurer un patient ou malentendant.

PUBLIC CONCERNÉ

Tout professionnel

PROGRAMME

L’apprentissage des signes
L’alphabet.
Savoir se présenter.
Signes adaptés à l’activité professionnelle (à domicile).

Mise en situation de plusieurs groupes
Créer une mise en situation en Langue des Signes Française.
Enregistrement d’une vidéo de chaque groupe présentant sa création.

VOTRE INTERVENANT

Formatrice spécialisée Langue des Signes Françaises

NOTRE DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

Apports théoriques.
Jeux et cas pratiques.
Exercices concrets en groupe.

LE + DE LA FORMATION

Enregistrement d’une vidéo de chaque groupe présentant une mise en situation en Langue des Signes Française.

LIVRABLES

L’intervenant fournit un support synthétisant les points clés de la formation.
Une attestation de formation est délivrée aux participants.

ÉVALUATION

L’évaluation des acquis est réalisée tout au long de la formation, à l’aide de techniques et outils choisis par l’intervenant.
La satisfaction des participants est évaluée à l’aide d’un questionnaire et par un « tour de table ».