Prévention de la maltraitance et bientraitance

Prévention de la maltraitance et bientraitance


Promouvoir la bientraitance c’est :Protéger les plus vulnérables des négligences ou abus, actifs ou passifs, et donc de limiter les risques de maltraitance.Respecter les personnes, leurs droits et dignité, tout en personnalisant leur prise en charge et en prenant en compte autant que possible leurs besoins et désirs.L’intention de bientraitance est partagée par les équipes, mais le quotidien de travail, la fragilité du public, le contexte d’intervention peut conduire à des situations de maltraitance non intentionnelle.Cette formation offre un espace et un temps d’échange, qui permettra de redynamiser la démarche de bientraitance au quotidien, sur un plan collectif et individuel. Cette action est organisée autour de trois objectifs :Réfléchir aux risques de maltraitance, et particulièrement ceux liés à la vulnérabilité des usagers et à l’environnement particulier du domicile.Identifier des attitudes et comportements qui, dans les actes essentiels du quotidien, participent à un accompagnement bientraitant.Donner du sens à une démarche collective au sein de l’association, dépasser le sentiment d’isolement de l’intervenant à domicile pour renforcer un engagement collectif.

OBJECTIFS

Connaitre les facteurs de risques de maltraitance liés à la personne vulnérable, à l’auteur ou à l’environnement.
Repérer les différents types de maltraitance et en particulier, comprendre les mécanismes de la maltraitance non intentionnelle.
Repérer les indicateurs de maltraitance dans les domaines de la vie quotidienne : alimentation, hygiène, santé, logement,…
Savoir alerter sa hiérarchie sur les situations de maltraitance.
Adopter une attitude bientraitante vis-à-vis des bénéficiaires aux temps clés du quotidien.
S’impliquer dans la démarche institutionnelle.

PUBLIC CONCERNÉ

Personnel intervenant à domicile

PROGRAMME

Maltraitance et maltraitance non intentionnelle
Les facteurs de risques liés à la personne, à l’environnement, à la situation d’aide, à l’intervenant.
Les signaux d’alerte : les points de vigilance dans les moments de la vie quotidienne.
L’alerte/le signalement.

Le développement d’une attitude bientraitante aux temps clés du quotidien
Les incontournables : positionnement professionnel, place de l’usager, communication.
La dynamique institutionnelle, la démarche collective et les outils de la bientraitance.

VOTRE INTERVENANT

Infirmier ou psycho gérontologue

NOTRE DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

Pédagogie active et participative : analyse de situations, échanges en groupe, exercices pratiques.

LE + DE LA FORMATION

Découverte des outils HAS et ANESM.
Accompagnement bienveillant du formateur pour favoriser la prise de recul et améliorer sa pratique.

LIVRABLES

L’intervenant fournit un support synthétisant les points clés de la formation.
Une attestation de formation est délivrée aux participants.

ÉVALUATION

Évaluation de l’implication du stagiaire : Au début de la formation (attentes exprimées lors du tour de table d’ouverture), en cours de formation (participation des stagiaires aux échanges et exercices proposés) et à la fin de la formation (actions concrètes que le stagiaire envisage de mener dans les mois qui suivent la formation).
Évaluation de l’apprentissage du stagiaire : Évaluation des connaissances et compétences acquises pendant la formation (tests écrits, …) par une évaluation formative.
Évaluation de l’indice de satisfaction des stagiaires à l’aide d’une grille « Fiche d’évaluation » complétée par le participant et bilan oral en fin de formation.

 

TÉMOIGNAGE

Formatrice au top du top ! Très bonne journée. J’ai appris des choses sur cette formation qui me feront avancer dans mon travail.

Mélanie – 05/04/2018